L’ASSOCIATION COLETTE BONZO

Logo association Colette Bonzo

Le château et les jardins du Pin sont un site associatif : toutes les activités qui s’y déroulent (expositions, spectacles, éditions) sont initiées par l’Association Colette Bonzo.

Créée en 1995, implantée au Château du Pin, à Fabras, l’association a pour buts :

1) De sensibiliser les habitants de la région à une création artistique exigeante au travers d’expositions d’art contemporain, de manifestations autour du spectacle vivant (en privilégiant les créations), de concerts, de la danse, de films vidéo ou non, de la photographie, d’éditions associant notamment gravure et typographie à l’ancienne sur presse du XIX° siècle.
Cette sensibilisation associe des acteurs culturels de proximité et des artistes venant de plus loin. Elle passe également par une pratique directe des habitants, via des ateliers de pratique artistique ou l’élaboration de spectacles.

2) De préserver l’œuvre du peintre Colette Bonzo (1917-1967), d’en présenter une partie au château du Pin où elle a vécu et travaillé, et de diffuser cette œuvre dans des lieux publics.

3) D’associer une démarche liée à la création contemporaine à la mise en valeur d’un patrimoine paysager (notamment par l’entretien des jardins), architectural et historique : nombre de manifestations se déroulent au château du Pin, siège de notre association.

L’Association Colette Bonzo, par son implantation rurale, son ancrage dans un site patrimonial, est un instrument de développement culturel souple, à échelle humaine. À ces titres, elle constitue une expérience pilote dans le paysage culturel régional.

LES “OUTILS” DE L’ASSOCIATION

1) Le château du Pin : à dimensions humaines, il offre un cadre fort aux manifestations qui s’y déroulent, 800 mètres carrés de salles, dont une moitié à l’ameublement ancien qui abrite une collection de tableaux souvent monumentaux de Colette Bonzo. Ces salles et les façades du château accueillent expositions d’arts plastiques et spectacles vivants.

2) Les jardins (labellisés “Jardin remarquable” par le Ministère de la Culture) : autour du château, en terrasses, ils offrent de vastes espaces pour la présentation de sculptures, d’installations, de spectacles. Ces jardins, conçus par la plasticienne Martine Diersé dont l’atelier est installé au château du Pin, mêlent sculptures et végétaux sur plus d’un hectare.

3) Un matériel : (presses typographiques, plombs mobiles, presses à graver et à épreuve, table de sérigraphie) permettant la création et l’édition par des artistes ou des habitants de livres d’artistes, de gravures, d’affiches.

4) Les Éditions du Pin : créées en 2000, elles publient des ouvrages liés aux manifestations organisées par notre association ou par celles avec qui elle travaille en réseau : plaquettes d’expositions, textes de spectacles, ouvrages réalisés au cours d’ateliers de pratique artistique, livres d’artistes, littérature générale.

5) Une résidence pour les artistes : l’association met à disposition au château du Pin pour les créateurs qui interviennent dans ses manifestations un vaste séjour, une chambre, une cuisine et une salle de bains. Elle assure également transports, repas et blanchisserie.

6) Les Estivales du château du Pin, organisées chaque année, sont la vitrine de l’association. Au château du Pin ou dans ses environs, elles présentent au public, ardèchois ou touristes, expositions et spectacles. Elles intègrent aussi des visites commentées du château et des jardins liant patrimoine et initiation à l’art contemporain.

7) Les supports institutionnels : l’association reçoit chaque année des subventions de la Commune de Fabras et du Conseil Départemental de l’Ardèche depuis 1999, de la Communauté de communes Ardèche des Sources et des Volcans depuis 2008. Et, ponctuellement, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2002 et de l’Europe depuis 2003, du Ministère des Affaires Culturelles depuis 2006. Elle bénéficie du soutien du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche depuis 2002.

8) La mise en réseau : sur certains projets, l’association travaille en réseau avec d’autres associations culturelles du département de l’Ardèche : “La Fabrique du Pont-d’Aleyrac” (Saint-Pierreville), “Le Sentier des Lauzes” (Saint-Mélany), “Pas d’Panique” (Lagorce).

9) Les supports médiatiques : la presse écrite régionale, les radios (Fréquence 7, Radio-Bleue Drôme-Ardèche) et, pour la télévision, France 3 rendent très largement compte des manifestations de l’association.

10) La communication : notre association diffuse auprès des syndicats d’initiative, des offices de tourisme et de la presse des informations sur nos activités. Elle dispose également de deux sites internet, d’e-mails, et bien sûr d’un fax et d’un téléphone.

11) Le savoir-faire des membres de l’Association, leur diversité, leur implantation locale ou plus lointaine, leurs expériences et leurs pratiques dans le domaine culturel et/ou celui de la communication sont des atouts réels.

ADHÉRER À L’ASSOCIATION

Les adhésions sont indispensables à la vie de notre association : outre l’apport financier évidemment très utile, elles portent témoignage de l’engagement et du soutien des membres.

 Adhésion annuelle : 30 €.

Adhésion Membre bienfaiteur : à partir de 50 €.

Pour adhérer à l’association, imprimer ou recopier le bulletin d’adhésion et l’envoyer, accompagné d’un chèque libellé à l’ordre de Association Colette Bonzo, 150 chemin du Château du Pin – 07380 Fabras.

Bulletin d’adhésion Association Colette Bonzo